1 574 428 visites 7 visiteurs

La Victoire de l’Abnégation pour Courthézon…

9 décembre 2018 - 19:18

Championnat régionale 1

9èmejournée

SCC 9.png

SC COURTHEZON……..…2

EUGA ARDZIV…..…………1

Stade de la Roquette

Arbitrage de Mr Hicham Ajjani assisté de MM. Choukry Ghzal et Yassine Bouasla

Temps maussade

100  spectateurs environ

But pour Courthézon : El Bakkal (69e 89e)

But pour Ardziv : 59e

Carton jaune SCC : Azizi (29e)

Carton jaune Ardziv : 68e 84e  

Composition du groupe SCC: 1-Belin – 2-Azizi – 3-Millet – 4-Hadou © – 5-Souidi  – 6-Ktaïeb – 7-Rubio – 8-Millet – 9-Laksiri – 10- El Bakkal – 11-Lagramat – 12-Elmaach – 13-Es Sbaï – 14-Abbouss     entraineur Nasri

Remplacements SCC : Laaroussi par Abbouss (60e) Lagramat par Es Sbaï (66e) Rubio par Elmaach (82e).

 

Malmené dans cette rencontre et en plus mené au score à l’heure de jeu, le Sporting a remporté son succès grâce notamment à ses valeurs de guerriers et ses ressources mentales. Un dernier quart de folie où les hommes de Nasri sont allés égalisés puis arrachés la victoire dans une ambiance des grands jours, faisant par la même occasion une bonne opération comptable.

 

Après la victoire d’1-0 de la « 2 » d’Hervé Bois, Les deux équipes faisaient leur entrée sur la pelouse devant une centaine de supporters. Les joueurs du Sporting arboraient fièrement leut tout nouveau maillot. L’entame fut Courthézonnaise grâce notamment à Lagramat qui reprenait un bon ballon (5e). Mais petit à petit, les Marseillais, plus en jambe (leur dernier match en championnat remontait au 18/11/18), se montraient plus  pressant aux abords du but de Belin. Sur un corner bien tiré, le ballon était repris au 2e poteau au-dessus (8e). Deux minutes plus tard, Belin sortait un ballon chaud. Le SCC n’était pas en reste et sur un centre venant de la gauche d’El Bakkal, Lagramat reprenait le ballon au 1er poteau, intercepté par le gardien. La rencontre était indécis, les visiteurs confisquaient le ballon et déployaient un bon football. Les tirs de Souidi (15e) et Rubio (21e) mettaient le public en éveil. Mais la plus belle occasion de cette première période viendra des Marseillais, sur une belle attaque offensive, ex centré coté gauche, l’attaquant éliminait Belin et décroisé trop son tir, filant en sortie de but (22e). Totalement attentiste, les joueurs encaissaient le coup et se remobilisaient à aller de l’avant mais en face les vagues d’assauts successives marseillaises faisaient mal à la défense et par miracle n’encaissaient pas de but sur un retrait au 16 m, le ballon fuyait les cages. La mi-temps était sifflée sur ce pale 0-0.

 

A la reprise, la donne était la même et l’ouverture du score à l’heure de jeu des Marseillais, faisaient douter les Vauclusiens (59e). Douche froide à la Roquette, invaincu depuis des lustres, Courthézon était mal embarqué mais à force de courage  et surtout au bon coaching de l’entraineur, les joueurs du capitaine Hadou allaient faire vivre un enfer aux visiteurs. Avec les entrées d’Abbouss et d’Es Sbaï, la donne avait changé de camp martelant sans cesse une défense visiteuse aux abois. Et à la 69emn, El Bakkal reprenait un bon ballon pour l’égalisation. Ardziv était prêt à imploser, le SCC poussait fort où chaque ballon était dangereux. L’entrée d’Elmaach à 8 mn de la fin fera basculer le score. Il ne restait que cinq minutes à jouer quand sur un ballon en cloche de Millet, Ktaïeb reprenait le ballon au-dessus. Mais à la 89e mn, Elmaach s’arrachait de la lutte avec son défenseur pour adresser un service au cordeau pour El Bakkal qui doublait la mise en inscrivant au passage son 32e but sous les couleurs du SCC. 

 

La victoire fut difficile mais le mental des joueurs a eu raison pour rester maître à la Roquette. Dimanche prochain, pour le dernier match de l’année, le Sporting sera en déplacement en Provence pour y affronter le Fc Carnoux.

Commentaires