1 314 437 visites 18 visiteurs

L'élongation

 

Elongation

 

 

Description

L'élongation survient au cours de l'exercice. Généralement ce n'est pas une douleur très importante. Impression d'étirement du muscle qui n'implique pas l'arrêt de l'effort mais simplement le limiter.

une élongation est une petite déchirure mais il n'y a pas de gros dégâts anatomiques.

 

C'est l'inverse de la contracture, le muscle a été au-delà de ses possibilités d'étirement.

 

Comment savoir s’il s’agit d’une élongation ? 

La douleur qui caractérise l’élongation est une pointe précisément localisée. Elle est ressentie pendant l’effort, et disparaît au repos. Toutefois, il est possible de la retrouver en appuyant à l’endroit où elle se situait. La douleur est simplement endormie. De plus, le sportif, quand ses muscles se seront refroidis, pourra ressentir dans la zone du muscle concerné une douleur diffuse semblable à un engourdissement du membre. 

Traitement

Arrêter l’entraînement !  Aucun intérêt à s’entêter, d’autant que cela va allonger le délai de guérison. 

 Repos, pas de massage ; plutôt de la glace, et faire, si possible, de la physiothérapie. La guérison intervient entre 4 et 7 jours.

Selon votre niveau de compétition, votre médecin et/ou kinésithérapeute vous prescrira différents traitements (électrothérapie, ionisation, mésothérapie, laser…) afin d’accélérer le reprise et d’éviter le risque de rechute. 
Sinon, il suffit d’un peu de patience, une semaine de repos. En reprenant l’entraînement progressivement, en vous échauffant avec précaution, vous pourrez reprendre la compétition en moins de deux semaines. 

 


Comment prévenir l’élongation ? 

 
Tout simplement, en s’échauffant et suffisamment longtemps, sans oublier les étirements.


Sachez également, que la plupart des blessures musculaires sont localisées sur la partie des Ischios jambiers, car les muscles de derrière la cuisse sont moins bien vascularisés.
Les échauffements doivent se centraliser essentiellement sur cette zone là, surtout sur des séances basées sur la vitesse/explosivité.

 

 

 

 

 

Au cours des trois jours (72 heures) qui suivent la blessure,

le traitement de l'élongation et du claquage est basé sur le

principe RICE.


 Le but de ce traitement est de faire cesser l'hémorragie dans le muscle.

Repos: pour prévenir l'aggravation de la blessure. Si la blessure se situe à la jambe ou à la cheville, éviter de se lever le premier jour et maintenir la jambe élevée.

Ice (Glace): pour soulager la douleur et réduire l'inflammation en resserrant les vaisseaux sanguins.

Compression et Elévation: pour limiter le gonflement et l'accumulation de fluide autour de la zone blessée.

 

TOURNOI SIXTE SEMI-NOCTURNE

SUIVEZ LE SCC SUR LES RÉSEAUX

                                

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

Entrainements du mercredi 1718 site droite.png