1 459 393 visites 11 visiteurs

A Jamais les premiers...

4 juin 2018 - 13:26

LOGO2012NoirR.png

Résumé

Finale Coupe Grand Vaucluse

 

SC COURTHEZON ………..3

AC VEDENE..............….......2

Parc des Sports d'Avignon

Arbitrage de Mr Akim Ben Aissa assisté de MM. Aimad Rhazali et Alain Vernet

Pelouse naturelle

Temps maussade

3000 personnes environ

Mi-temps : 0-0

Buts pour Courthézon : Abbouss (57e) Lagramat (81e) Laaroussi (86e)

Buts pour Vedéne : Zegahoui (70e) Maurel (77e)

Carton jaune Vedéne: 65e

 

Composition du groupe SCC : 1-Belin – 2- Azizi – 3-Phalvong –  4-Hadou © – 5-Fumat – 6-Ktaïeb – 7- Rubio – 8-Laaroussi – 9- Abbouss – 10- Millet – 11- Lagramat – 12- Miloudi – 13-Pètre – 14- Laksiri – 15- Brunet-Debaines – 16-Chalabreysse  Entraineur Nasri

 

Rentrés en cours du jeu : Miloudi - Pétre et Laksiri

 

A Jamais les premiers...En s’imposant lors de cette première finale du District Grand Vaucluse de Football, le Sc Courthézon rentre un peu plus dans l’histoire. Après le succés d’une montée en R1, les hommes de Nasri avaient la possiblité de faire un doublé historique, et dans un match plein de rebondissements, le Sporting s’en est sorti vainqueur. Avec trois finales dont deux gagnés en quatre ans, Courthézon peut être fiers de son club, de son président et comité directeur, de son entraineur,  de ses bénévoles et tous les joueurs qui le compose.

C’était devant une tribune bien garnie et colorée que les 32 joueurs été présenté aux publics. Puis le match débuta dans une ambiance cordiale et chaleureuse. Et de suite le SCC se mettait en action par deux accélérations de Phalvong coup sur coup qui malheureusement n’aboutiront pas. Le match était bien lancé. A la 8e mn, le centre de Millet voyait la tête d’Abbouss mais Teyssier arrêta le cuir. Mais Vedéne n’était pas en reste et sur un joli mouvement, Zéghaoui bien placé trouvait les gants de Belin (10e). Courthézon ne tardait pas à repliquer, sur le centre de Laaroussi, la tête de Lagramat était interceptée et le ballon revenait dans les pieds d’Abbouss qui tirait au but mais la parade du gardien empêchait le ballon de rentrée au but (11e). La plus belle occasion de scorer viendra de Vedéne, le ballon longeait le long de la ligne de Belin avant qu’Azizi écartait le danger sous la pression adverse (30e). Dans la minute suivante, Phalvong récupérait un ballon, voyait Millet à l’entrée de la surface et marquait dans le but vide malheureusement invalidé pour hors jeu. Fin de premier acte où le SCC menait très légèrement aux points. A la reprise, le rythme s’accentuait et Courthézon par deux fois inquiétait Teyssier, d’abord sur corner à la 49e où Ktaïeb coupait la trajectoire de la balle au-dessus puis sur un tir de Laksiri bien repoussé du gardien des deux poings (51e). A la 57e mn sur une belle attaque Courthézonnaise, Rubio décalait Pétre coté droit, son centre parfait au second poteau voyait Abbouss en embuscade pour ouvrir le score. La tribune jaune et noir pouvait exulter. L’ouverture du score était méritée. Pas pour longtemps puisqu à la70e mn Vedéne égalisait par Zeghaoui après un beau mouvement collectif. Tout était refaire pour le Sporting qui ne lachait pas prise, à la 72e mn Lagramat voyait son tir contré par un défenseur, Teyssier captait le ballon avec surprise. La rencontre était indécise et à un quart d’heure de la fin le capitaine Védénais Maurel donnait l’avantage au sien d’une belle frappe (77e). Le ciel était tombé sur le banc Courthézonnais et dans la tribune mais les joueurs du Sporting ont toujours eu du caractère à ne rien lacher et pour relancer le match, Lagramat d’une accrobatie dos au but égalisait dans une ambiance de feu (81e). Vedéne était KO debout et va boire le calice jusqu’à la lie quand sur une action rondement mené, Lagramat centrait pour Pétre qui décalait Laaroussi et sans se faire prier du gauche et des 20 m frappait d’un tir parfait pleine lucarne (86e). Explosion de joie au Parc des Sports. Les 4 minutes de temps parraissaient longues surtout que les « rouges » montaient à l’assaut de Belin pour égaliser (92e). Deux minutes plus tard, l’arbitre sifflait la fin de la rencontre dans une liesse collective impressionnante. Lors de la remise de la coupe le capitaine Hadou désignait Miloudi  pour soulever le trophée, un geste fort saluée par tous les joueurs et supportaires qui pouvaient fêter cette victoire méritée. Elle vient de sceller une saison à tout point remarquable.

Rendez-vous jeudi prochain sur le site du Sc Courthézon pour le bilan 2017/18.

Commentaires