1 274 629 visites 12 visiteurs

Courthézon a raté son match...

3 septembre 2017 - 19:24

LOGO2012NoirR.png

AC VEDENE..…...............2

SC COURTHEZON...........1

 

Stade de La Banastiere 1

Pelouse naturelle

Temps chaud

400  spectateurs environ

Mi-temps : 1-0

Buts pour Vedene : 7e  91e  

Buts pour Courthezon : Rubio (72e)

Carton jaune Vedène : 13e

Carton rouge Vedène : 74e 74e

Carton jaune SCC : Pètre (90e)

 

Composition de l'équipe : 1-Belin – 2- Azizi – 3-Phalvong – 4-Fumat – 5- Ktaïeb – 6-Miloudi – 7-Diagne – 8-Rubio – 9-Abbous © – 10-Pètre – 11-Lagramat (14-Laksiri 56e) – 12-Brunet-Debaines – 13-El Assri – 15-Rame 16-Chalabreysse             Entraineur Nasri

Perdre en Coupe de France contre une équipe hiérarchiquement inférieure n’est pas si grave, c’est la coupe, mais en plus perdre en jouant à 11 contre 9 à un quart d’heure de la fin n’est pas excusable, oui, cet après-midi, le Sporting a manqué de clairvoyance devant les buts mais c’est surtout collectivement que l’équipe a failli. Dés la 7e mn, Vedène ouvrait le score, le Sporting cueilli à froid, mettait le bleu de chauffe et accentuait la pression devant le but adverse, à la 10e mn suite au tir de Diagne et à la 14e mn par la tête de Pètre, mais la plus belle occasion était à mettre à l’actif de Lagramat (20e) qui de la tête, obligeait le gardien à un arrêt exceptionnel. Le match était lancé et le SCC dominait les débats. A la 23e mn, Lagramat, sur un contre favorable, tirait à coté des buts. Courthézon poussait mais la défense Vedènaise, bien présente, repoussait tant bien que mal les assauts Courthézonnais. A la 30e mn, sur un centre de Phalvong, Abbouss reprenait le ballon d’une tête plongeante mais n’arrivait pas à cadrer. La mi-temps était sifflée sur ce score de 1-0.
Dés l’entame de la seconde, c’était les locaux de se mettre en jambe les premiers, l’attaquant Vedènais rasant le poteau gauche de Belin (50e). Le SCC se reprenait et à la 55e mn, Ktaïeb au 16m, reprenait un ballon de volée, malheureusement sur la transversale et les actions dangereuses s’enchaînaient tout d’abord par Abbouss (61e) puis à la 68e mn par Phalvong, sur coup-franc. Il restait 20 mn à jouer, quand l’arbitre sifflait une faute dans la surface vedènaise (71e), pénalty pour le SCC. Abbouss échouait dans sa tentative. Toujours mené, les joueurs abattus mais pas résignés remettaient le couvert et dans la minute suivante sur une faute sur Abbouss, l’arbitre indiquait de nouveau le point de penalty qui sera transformé par Rubio. Le score 1-1 faisait le bonheur des Courthézonnais mais pas des Vedènais où deux joueurs seront exclus. A un quart de la fin, à 11 contre 9, le Sporting prenait les choses en main et partait à l’assaut des buts adverses mais certains choix offensifs ne parvenaient à mettre en danger une défense héroïque. Alors que l’on se dirigeait vers les prolongations, sur un dernier sursaut, l’ancien de la maison, Joseph Gueye reprenait un coup-franc et crucifiait le Sporting (91e). C’était la consternation dans les rangs Courthézonnais, l’arbitre sifflait la fin du match, les joueurs de Vedène pouvaient se congratuler alors que les visiteurs, tête basse et sans mot à dire, rejoignaient le vestiaire.

Réactions de Kader Nasri : "Dans la semaine, je n'ai pas senti mes joueurs animés par l'état d'esprit nécessaire pour ce genre de confrontation. Après les matches amicaux, on s'est vus trop beaux. En étant supérieurs hiérarchiquement, il y a eu une forme de décompression. On a beau les avertir, les joueurs ne font pas les efforts le jour venu. Maintenant, ce revers est un mal pour un bien. On sait ce qui nous attend en vue du championnat."

Commentaires

Staff
Jérome Metay
Jérome Metay 3 septembre 2017 20:04

Mauvais match, mais très bel article. Demain sera meilleur, soyons optimistes

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

INFORMATIONS LICENCES SCC