1 313 965 visites 6 visiteurs

Courthézon et la rage de vaincre....

5 février 2017 - 20:28

  

SC COURTHEZON…………………………2

FC MARIGNANE GIGNAC 3.............0

Complexe sportif Demarle

Arbitrage de Mr Campo Julien assisté de MM. Kinnous Chaib et  Berthéas Michael

Temps maussade

Terrain gras, très gras

100 personnes

Mi-temps : 0-0

Buteurs Courthézon: Keita (84e) Abbouss (91e)

Carton jaune pour Courthézon: Rubio (43e)

Carton jaune pour Marignane Gignac : 64e 76e

 

Composition SCC : 1- Rigat, 2- Azizi, 3- Miloudi, 4- Hadou,  5- Ktaïeb, 6- Rubio, 7- Ziyani, 8- Laaroussi ©, 

9- Lores, 10- NGarade, 11- Keita, 12- Fulmat, 13- Abbouss, 14- Clément   Entraineur : Luongo

Remplacement à Courthézon : Ziyani par Abbouss (46e), NGarade par Fumat (78e).

------------------------------------------------------ 

Sur un terrain qui s’est dégradé au fil de la rencontre,  le Sporting a obtenu une précieuse victoire face à de valeureux provençaux qui sans être vraiment dangereux ont fait douter les co-équipiers du capitaine Laaroussi. Et dés l’entame on sentait les vauclusiens pas très à l’aise sur un terrain gras face à une formation marignanaise très bien regroupé, se contentant d’action offensive en contre (7e). Le Sporting répliquait trois minutes plus tard sur coup Franc. Rubio déposait le ballon sur la tête d’Hadou mais celui-ci était dévié en corner. Sur le corner joué à trois par Rubio, Laaroussi et Azizi, ce dernier centrait sur la tête d’Hadou qui piquait le ballon en direction du but mais le gardien arrêtait le ballon sur sa ligne (11e), 1ère grosse occasion pour Courthézon, le match était lancé. Les visiteurs se contentaient de progresser en contre (13e). Mais sur une pelouse difficile à jouer, le SCC peinait à se procurer des opportunités de scorer par manque de précipitation et de justesse technique. Les Joueurs de Marignane jouaient crânement leur chance et faisaient bloc autour de leur gardien. A la 31e mn, Rubio bien sur ses appuis décochait une reprise de volée des 20m, à coté. Courthézon dominait les débats sans être transcendant. Sur un énième coup franc, Rubio trouvait son compère Hadou mais sa tête passait largement au-dessus. Puis juste avant la mi-temps, Laaroussi alertait en profondeur Keita qui éliminait le gardien mais ne put rabattre le ballon dans les filets (46e). La mi-temps était sifflée sur ce score de 0-0.

Dans les vestiaires, c’était la soupe à la grimace, chacun faisant son méa culpa. Une réaction était attendue.

La seconde mi-temps pouvait reprendre, le Sporting repartait de l’avant, jetant toutes les forces dans la bataille. La pression montait d’un cran quant Abbouss, sur un centre d’Azizi, contrôlait le ballon dans les 6 m, ajustait le gardien mais le ballon passait à coté (54e). 2ème énorme occasion gâchée. Le jeu se durcissait, les jambes devenaient lourdes, l’énervement des deux équipes étaient palpables. Mais qui va sortir vainqueur ? Courthézon, avec l’appui de ses supporters poussaient pour ouvrir le score. A la 66e mn, le tir de Keita était contré en corner et sur l’action suivante Hadou placait sa tête à coté du cadre puis c’était autour de Lores qui décochait un missile des 20 m à la 81e mn, au-dessus. Les minutes s’égrénaient et l’angoisse de ne pas gagner se lisait sur les visages  de tous les Courthézonnais. Il restait 5 mn à jouer quand sur un relais Miloudi, Lores, celui-ci alertait Keita qui mystifiait le gardien pour enfin scorer (85e). 1-0 pour Courthézon qui enfin avait trouvé la faille. Mais rien n’était fini, dans un sursaut d’orgeuil, les visiteurs se montrer menacant mais restait assez brouillon à l’entrée de la surface de Rigat. Le Public exultait « on a gagné, on a gagné » et était récompensé par Abbouss en marquant le 2e but synonyme de victoire (91e).

La fin du match était sifflée, tous les joueurs vauclusiens pouvaient se congratuler mais que ce fut dure.

 

Au final l’essentiel est acquis : grâce à cette victoire, les joueurs de Luongo pointent désormais à la 7éme place au classement général et sera en déplacement pour la prochaine journée le samedi 18 février 2017 à 18h00 du coté de Carqueiranne.

Maintenant place à ce ¼ de finale de Coupe Rhône Durance face à l’Espérance Pernoise dimanche 12 février 2017 à 14h30 à la Roquette.

------------------------------------------------------ 

Les autres résultats : Comme le temps d’aujourd’hui, le leader 1er Canton a pris l’eau en s’inclinant lourdement à Mandelieu (6e) sur le score de 5-0. Ce qui a profité à Consolat (2e) pour s’approcher au classement, en gagnant 2-1 face à St Zacharie (13e). Joli succés du Fc Carnoux (3e) qui s’impose à domicile face à Cap d’Ail (8e) sur le score de 3-2. Match nul entre les réserves du Pontet (5e) et de Martigues (11e) un but partout. Autre match nul entre Gap foot 05 (12e) et Dracénie (10e), ses 2 équipes se sont quittées sur un score nul et vierge 0-0. Match reporté entre La Valette (9e) et Carqueiranne (4e) suite aux intempéries.

Commentaires

Staff
Bea Buvette Scc
Bea Buvette Scc 5 février 2017 21:36

Bel article comme dab, bravo à toute l'équipe sa était long , mais superbe une petite pensée à ceux qui vont laver les maillots surtout le n°4 de Hamed

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 5 février 2017 21:31

Oui c'est dur, très dur quand on est sur la touche, mais quel bonheur quand ça se termine comme ça... Maillane sera un nouveau maillon d' une belle chaîne de souvenirs, ce SCC me fait vibrer!!!!!merci à tous et toutes......

TOURNOI SIXTE SEMI-NOCTURNE

SUIVEZ LE SCC SUR LES RÉSEAUX

                                

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

Entrainements du mercredi 1718 site droite.png