1 314 429 visites 14 visiteurs

Courthézon est tombé logiquement...

11 septembre 2016 - 19:44

SALON BEL-AIR FOOT (DH)……4 

SC COURTHEZON (DHR)….....…0

Complexe sportif 1

Arbitrage de Mr Denante Julien assisté de MM. Carnet Romain et Arsic Gradimir

Pelouse naturelle

Temps chaud et caniculaire

Petite affluence, 80 personnes dont 10 supporters courthézonnais

Mi-temps : 2-0

Buts pour Salon : 33e 36e 57e 76e

Carton jaune Salon : 79e

Carton jaune SCC : 53e

Composition SCC : Rigat - Azizi - Phalvong © - Filomena - El Bakkal (Hormatallah 81e) - Fumat (Attoumani 64e) -  Ziyani - Rubio - Abbouss - Pètre (Laaroussi 64e) – Luongo - Non rentré (Mandzouna - Laksiri) entraineur Luongo

Courthézon est tombé logiquement... face à un adversaire qui lui était hierarchiquement supérieur, les vauclusiens n’ont pas démérités car ce sont eux qui rentrait le mieux dans cette partie, le centre d’Abbouss trouvait Luongo trop juste (5e) puis c’était autour de Luongo de s’essayait au tir (8e). Une omniprésence physique et tactique qui empêchait les Salonais de progresser balle au pied. A la 13e mn sur un long dégagement de notre n°5 El Bakkal, trouvait Pètre seul au 20m mais son tir était trop enlevé. Courthézon était bien en place et génait considérablement cette équipe de DH. Belle action d’Azizi sur son coté droit, son centre trouvait Ziyani trop court pour reprendre le ballon. A la 27e mn Pètre tentait sa chance à l’entrée de la saurface de réparation, son tir frolait le montant droit du gardien. Il aura fallu attendre la 28e mn pour voir le 1er tir Salonais non cadré. Avec cette forte chaleur les deux équipes pratiquaient du beau football. 33e mn sur un débordement coté gauche, le n°11 Salonais déposait le cuir sur la tête de l’attaquant pour l’ouverture du score. C’était cruel pour le Sporting puis trois minutes plus tard Salon aggravait le score sur coup franc. Sans être géniaux les locaux avaient fait le break et était à deux doigts du 3-0 lorsqu’un salonais se trouvait face à Rigat mais ajustait mal son tir (41e). Mi-temps 2-0. Au retour des vestiaires, le SCC jouait son va tout, Abbouss tout seul au 6m recevait un bon ballon de Ziyani mais son tir était mal cadré. Ce même Abbous à la 55e mn ne pouvait reprendre le ballon sur le centre d’Azizi mais cette équipe de Salon, plus expérimentés aggravait le score à la 57emn. La qualification des Locaux ne faisaient plus aucun doute. Le Sporting ne baissait les bras et essayait de faire bonne figure. Notre n°8, Rubio parti à la limite du hors jeu, trouvait le cadre mais son tir pas assez appuyé était détourné par le défenseur. La réduction du score aurait été plus logique mais Salon devenait dangereux à chaque possession de balle (70e 75e), punissait Courthézon par un 4e but à la 76e mn sur un tir croisé.

Courthézon ne méritait pas cela mais à  l'arrivée, le score est vraiment trop lourd face à cette équipe Salonaise déjà bien rodé. L'aventure de la coupe de France s'arrête pour le Sporting. La pilule était un peu dure à avaler mais ce match servira dans la progression à venir de ce collectif. Maintenant place au championnat avec la réception de la réserve de Martigues dimanche prochain à la Roquette.

 

Commentaires

TOURNOI SIXTE SEMI-NOCTURNE

SUIVEZ LE SCC SUR LES RÉSEAUX

                                

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

Entrainements du mercredi 1718 site droite.png