Courthézon tient son Graal….

13 juin 2016 - 01:49

SC COURTHEZON (DHR)…….1 A.P

FA VAL DURANCE (PHA)…….0

Stade de la Petite Crau 1

Arbitrage de Mr Farel assistéde MM. Smith et Chevalier

Pelouse en excellente état

Temps ensoleillée

700 personnes dont 350 Courthézonnais

Mi-temps : 0-0

Carton jaune FAVD : 74e

Buts pour Courthézon : Pètre 105e

Composition SCC : Rigat - Fumat - Miloudi (C) - Phalvong - Hadou - Chéraga - Laaroussi - El Bakkal - Jabir - Pètre - Gueye - Abbouss - Azizi  - Attoumani  non rentré  Dghoughi - Hormatallah    entraineur Luongo

Extraordinaire, Magnifique, Énorme….les mots élogieux me manquent, le Sporting club de Courthézon est rentré dans l’histoire en remportant la plus prestigieuse des coupes du District Rhône Durance en s’imposant face au FAVD sur le score de 1-0 A.P dans une ambiance de folie. Après l’échec de la saison passée et les larmes de certain, l’équipe n’a pas failli et a été présent au rendez-vous de l’histoire en faisant plaisir à tout le peuple Courthézonnais dont certain pleurait de joie. Cette date du 12 juin 2016 sera gravé dans les mémoires collectives du club ; Une pensée toute particulière à notre président Benoit Stock qui déjà l’an dernier en rêvé et qui pourra quitter sa présidence la tête haute, le devoir accompli ; Quel plus beau cadeau pour cette der. Mais avant de continuer, petit retour en arrière car cette finale commençait déjà en amont.

10H30 : Déjà, les premiers supporters vêtus de jaune et noir (la consigne d’Yves était bien respectée) commençaient à se rassembler devant le parking de la polyvalente. Les premiers klaxons résonnaient dans Courthézon. L’adrénaline était entrain de montée. Les supporters étaient joyeux, tous avaient le sourire. En attendant l’arrivée des trois cars, Pierre tout grimé en jaune et noir, accompagné de la foule surexcitée, entonnait le « Chant Courthézonnais » La bonne humeur était de mise.

11H20 : Départ des cars direction St Rémy dans une ambiance indescriptible, Les organisateurs sont au petit soin avec nous, distribution de ballons, répétition du chant et bien sur la traditionnelle tournée de vente de billets de tombola. Tout est fait pour que la journée soit belle.

12h10 : Arrivée au stade de la Petite Crau, et installation des tables  pour le traditionnel apéro. Les gens sont heureux, chantent, dansent, font la fête en attendant le repas. Rien n’est laissé au hasard. Puis c’est l’arrivée du groupe de la Peňa « Les Astres aux Notes ». Ensuite la pression monte d’un cran à l’arrivée des joueurs accueillis comme il se doit par des accolades et embrassades.

14h00 : La tribune se remplie puisque on va y jouer en levée de rideau la finale a de la Coupe de l’Espérance entre Val Durance 2 – Entraigues 2 à 15h00 mais coté Courthézonnais, la fête bat son plein où enfin le repas est servi.

14h40 : Les premiers supporters commencent à s’installer dans une tribune noire de monde. Tant bien que mal, tous les Courthézonnais sont à peu prés ensemble où les chants à la gloire du Sporting retentissent dans la tribune.

18h00 : C’est accompagné des jeunes des deux clubs que les deux équipes font leur rentrée sous les vivas des uns et des autres. Après la traditionnel présentation des joueurs aux publics, c’est notre Clément qui entonne de vive voix « la coupe au Santo » puis la Marseillaise et enfin le « Pilou Pilou » devant les supporters adverses médusés et sous le charme. Un coup d’envoi fictif sera donné par le Lyonnais Jordan Féry, joueur de l’OL. Dés l’entame, on s’est vite aperçu que le match va être compliqué à gagner face à une équipe d’Orgon bien en place et extrêmement dangereux en contre. Pourtant, c’était le SCC qui allumait les premières mèches avec les tirs de Phalvong (1ère) et Abbouss (17e) bien servi par Jabir. Mais Val Durance maitrisait les débats et devenait pressant devant la cage de Rigat (30e 36e). A la 44ème de jeu, Gueye glissait le ballon  vers Jabir bien démarqué mais son tir était trop croisé. La Mi-temps était sifflée sur ce score de 0-0. Val Durance  avait  mené la vie dure à un Sporting très concentré mais qui avait  éprouvé des difficultés à concrétiser ses actions de but. Surpris par ce départ en trombe, Courthézon réagissait lors du second acte et inquiétait le portier Orgonais par Pètre (56e) puis ce fut l’occasion du match en faveur du SCC, El Bakkal tout seul au 6 m, suite à une erreur du gardien, reprenait le ballon au-dessus (58e). La partie s’équilibrait et El Bakkal ajustait un beau tit détourné de la main en corner (73e). Val Durance baissait de pied physiquement mais était à deux doigts d’ouvrir le score sur un raid solitaire sans la parade du pieds de Rigat (83e). L’arbitre siffla la fin du match, dans les tribunes la pression était insupportable. Début de la première prolongation où Courthézon faisait reculer Val Durance et son animation prenait le meilleur sur cette formation contrainte de défendre. 91e mn, c’était par le tir d’Azizi puis la tête d’Abbouss que les hostilités commençaient. Le Sporting mieux physiquement était maître du jeu. Belle combinaison Attoumani, Pètre et Abbouss mais son tir était dévié du bout du pied par le gardien (93e) puis sur un coup franc tiré par Phalvong, le portier Orgonais repoussait le ballon des poings sur Pètre en embuscade mais son tir retrouvait celui-ci (102e). Fin de la 1ère prolongation et début de la seconde sur un coup de tonnerre, 27 secondes de jeu, Laaroussi adressait un centre parfait en direction de Pètre, sa reprise de la tête faisait mouche dans une explosion de joie (106e). 1-0, Val Durance accusait le coup et essayait de se porter désespérément à l’attaque sans être réellement dangereux. Il est 20h55 à ma montre, dans la tribune, les minutes sont interminables. Rigat détournait un dernier coup franc dans le temps additionnel.L’arbitre pouvait siffler la fin du match et ce fût une explosion de joie, l’Apothéose de la saison, une immense ovation était venu  saluer la victoire Courthézonnaise par des chants et des larmes. C’est dans les prolongations que le Sporting a  trouvé les ressources nécessaires pour arracher cette victoire. Lors de la remise du trophée, certains pleuraient d’autres continuer à chanter. Les joueurs étaient en osmose avec ses supporters

22h30 : Tous les supporters et joueurs s’étaient donnés rendez-vous à la Roquette pour célébrer cette première victoire en Coupe Rhône Durance

 --------------------------------

Quels moments de bonheur, de joie et de fierté. Cette victoire historique est celle d’un groupe de joueurs solidaires et déterminés (une pensée à tous les joueurs de DHR qui n’ont pu participer à cette finale) mais avant tout c’est celui d’un club familial et sain avec ses éducateurs et dirigeants qui œuvrent tous les mercredis et les dimanches pour que le football soit une fête. Il faut aussi féliciter, l’encadrement du Club des Suportaires Club Courtesoun qui au fil des matchs à la maison ou en déplacements fédèrent de la passion sans frontière, ils étaient encore plus de 350 à St Rémy par une chaleur caniculaire, à donner de la voix dans une ambiance très conviviale

 -----------------------------------------------

Il est 01h40 du matin, la fatigue me guette et à la manière d’Antoine de Saint - Exupéry et son roman « Le Petit Prince » d’où une petite voix dit à l’aviateur : « S’il vous plait…dessine moi un mouton » moi je dirais ceci : « Dit Coach, Quand est-ce qu’on remet ça !»

Commentaires

Staff
Maryline MORCHE
Maryline MORCHE 13 juin 2016 22:12

Comme d'habitude, tes propos sont parfaits, dignes d'un grand chroniqueur sportif. Non ne va pas à CANAL+, reste au SCC..... Merci Jo

Staff
Bea Buvette Scc
Bea Buvette Scc 13 juin 2016 21:23

Merci Jo d'avoir retracer ce bonheur que l'on vient de vivre tous ensemble, en lisant ton article mes larmes ont coulé c'est plus fort que moi je réalise pas trop même si je les eue dans les mains cette coupe pour faire la photo avec Nat et mon ami Benoit encore président pour quelques jours, cette victoire je la dédi à une personne qui m'était très chère , un grand bravo pour tout tes articles c'est du professionnalisme ! Et Gérard avec qui ont former un super trio à Val Seille avec l'ami Pierrot il ya 15ans de cela merci pour tout ce que tu fais pour ton club 45ans de bénévolat tu es notre doyen et notre exemple je l'espère encore pour très longtemps c'est en restant au milieu des jeunes que l'on reste jeune et puis j'ai des trucs à te demander style étagères ect ect...et notre David c'est un phénomène il et toujours aussi exigeant cette passion qu'il a pour son club , je voudrais rajouté une personne qui me tiend à coeur qui et également dirigeant depuis 7 ou 8 ans je sais plus exatement bien avant que Benoit soit président toujours présent pour aider et surtout à la mi-temps quand ya du monde il rentre avec Quenelle pour prendre les manettes de la machine à bière, je veut citer Didier Guigue toujours la quand j'ai besoin de lui juste pour la mi-temps car avec Nath ( béat n°2 ) ont gére super les blondes sont au top j'en profite pour la remercié je l'adore ma louloutte et je veut personne d'autre et j'espère conté sur elle pour 2016/2017 et mon petit Jéjé qui va pouvoir se reposer un peu laisser de côté là paperasse et la trésorerie tu as besoin de repos comme nous tous encore une dernière journée et youpy toi aussi ta fait un travail énorme avec ta petite sacoche bravo à tout les bénévoles pour cette magnifique saison !

Staff
Jérome Metay
Jérome Metay 13 juin 2016 17:16

merci à tous les deux, gros bisous Marylou

marylene-augey 13 juin 2016 11:52

Un commentaire qui me donne la chair de poule , vous pouvez être fier de cette belle victoire bien mérité et cette saison magnifique!! Bravo à tous des tout petits au plus grands félicitation à Cédric et surtout aux dirigeants qui se sont dévoué a ce club depuis temps d années Qelle belle récompense !! Je comprends gerard qui a les larmes aux yeux !! Félicitations au Grand S.C.C. Marylou

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 13 juin 2016 09:32

Formidable JO tout est dit;. en temps qu'ancien joueur du Sporting j' ai, encore en lisant ton article, la boule au ventre, au bord des larmes, en revivant cet après-match, quelles émotions!!!! je crois aussi que pour cet épisode de Benoit à la présidence et ses plus proches collaborateurs: David le seul "ancien", Gilles, Jérome ( ça me gène un peu de parler de mon fils) sans oublier les 25 ans de présence de Béa et l'indispensable présence de "Quenelle" c'est un passage formidable , et l'occasion pour moi de leur tirer un grand coup de chapeau , 5 années de moments intenses inoubliables, bravo à tous ces bénévoles et merci à tous ,joueurs de 6 à 40 ans, staffs et Suportaïres pour le bonheur!!!!

août
août
19:00
Camping l'Art de Vivre - Chateauneuf du Pape

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 21 Dirigeants
  • 20 Entraîneurs
  • 44 Joueurs
  • 61 Supporters