Courthézon en demi-finale...

28 février 2016 - 21:39

AS ST REMY (DHR)…………….1

SC COURTHEZON (DHR)…....1 Qualifié TAB 3-0

Stade de la petite Crau1

Arbitrage de Mr Allio assisté de MM. Rhazali et Ghajdaoui Alaoui

Pelouse naturelle en bonne état

Temps maussade

200 personnes dont une trentaine de supporters courthézonnais

Mi-temps : 0-0

Carton jaune St Rémy : 93e 111e

Buts pour As St Rémy : 114e sp

Buts pour Courthézon : El Bakkal 112e sp

Composition SCC : Rigat - Miloudi (c) - Phalvong - Fumat (Hadou 86e) - Cheraga (76e Attoumani) - Vernet (121e Jabir) - Laaroussi - Abbouss (50e El Bakkal) - Ziyani (107e Cheraga) - Jabir (86e Abbouss) - Mandzouna      entraineur Luongo

Victoire, Magique, Logique, tous les superlatifs ne sont pas assez fort tellement le Sporting a offert à ses supporters un match à la hauteur de l’évènement. Cet après-midi, le SCC a donné une leçon de football au deuxième du championnat maitrisant de bout en bout sa rencontre physiquement mais surtout tactiquement. Le SCC craignait beaucoup ce 1/4 de finale devant un adversaire impressionnant qui cartonne en championnat et qui était très motivé à l’idée de jouer la finale Rhône Durance à la maison. Après la traditionnelle entrée des 22 acteurs, l’arbitre sifflait le début de la partie. Le match démarrait très fort coté Sporting se procurant les premières occasions par Chéraga sur coup franc (4e) puis par Ziyani (5e) suite à  une déviation de la tête d’Abbouss, sa reprise était mal cadré.  Le SCC mettait le pied sur l’accélérateur et étouffait les locaux avec beaucoup de jolis mouvements collectifs. A la  10 mn de jeu, Ziyani intenable sur son coté, adressait un bon centre,  le ballon était loupé par le gardien et était dégagé en catastrophe par les défenseurs. Cinq minutes plus tard, sur un jeu à trois, Abbouss décalait Jabir qui remisait sur Laaroussi mais son tir passait légèrement au-dessus. La pression était énorme pour les St Rémois, les attaquants Courthézonnais s’en donnaient à cœur joie pour perforer cette défense, par  Abbous (24e) et Jabir (28e) mais leur tir était bien capté par le gardien. Les locaux répondaient  par intermittence mais la charnière Miloudi, Fumat, Phalvong se montraient intraitable. La maitrise du match était totale et à la 34e mn de jeu Chéraga, trouvait le haut de la transversale sur coup-franc. On s’acheminait sur un score de 0-0 à la mi-temps quand Ziyani ratait une énorme occasion d’ouvrir le score dans la surface de réparation (48e). Dominateurs en première période, le SCC a su développer du beau jeu en se créant beaucoup de situation de but. La deuxième période voyait St Rémy sortir de sa torpeur en essayant d’inquiéter Rigat sur des tirs lointains (49e) (51e). A la 57e mn sur un centre venant côté gauche, l’attaquant St Rémois reprenait le ballon de la tête au 1er poteau, à côté. St Rémy était proche d’ouvrir le score. Mais Courthézon était impérial et à chaque fois qu’elle avait le ballon, était dangereux comme sur l’action de la 65e mn où Mandzouna récupérait le ballon dans son camp, partait dans des dribbles endiablés avec grand pont sur le défenseur et mystification du gardien mais ne pouvant redresser son centre. Le match était de toute beauté et à chaque incursion dans le cas adverse, le Sporting était dangereux. Le SCC exerçait un gros pressing provoquant de nombreuses pertes de balle de son adversaire et sur l’une d’elle, Ziyani subtilisait le ballon au milieu de terrain mais son lob était mal ajusté (71e) puis ce même Ziyani centrait au 1er poteau pour une reprise non cadré de Jabir (79e). Jabir encore lui inquiétait le portier St Rémois à la 80e mn. La fin du match était proche et les prolongations arrivaient à grand pas. 90e mn, Mandzouna côté gauche adressait un centre parfait vers Abbouss mais ne pouvait reprendre le ballon de la tête. La dernière occasion était pour le Sporting, sur le Coup franc de Laaroussi, Hadou reprenait le ballon d’une tête retournée, au-dessus. Fin du temps réglementaire sur ce score de 0-0 et début de la prolongation. La menace St Rémoise était toujours là et Rigat intervenait avec panache en détournant un ballon qui demandait qu’à rentrer (95e). Courthézon maintenait une forte pression sur la cage visiteuse, à la lutte avec son défenseur, le centre d’Abbous était contrée in –extrémis en corner (100e). La rencontre devenait folle tant sur le terrain qu’en tribune. Bien servi par Attoumani, El Bakkal était accroché par le gardien, pénalty indiscutable et se faisant justice lui-même, ouvrait le score (102e). Le plus dur était fait et Courthézon tenait son exploit mais l’arbitre en décidait autrement en sanctionnant une faute d’Hadou (imaginaire) en dehors de la surface de réparation et en accordant un pénalty (purement scandaleux à ce niveau). St Rémy égalisait 1-1.  La fin de la première mi-temps de la prolongation et la deuxième mi-temps ne donnera rien. La séance des pénaltys pouvait commencer et le fantôme de l’an passé (finale perdue face à Pernes) resurgissait. Le Sporting était le premier à ouvrir la séance.

  • Chéraga s’élancait et trompait le gardien d’un tir tendu côté droit   SCC 1 
  • Autour de St Rémy, le joueur trouvait le poteau gauche de Rigat   SCC 1 STR 0
  • Puis Jabir avec un en sang froid énorme réussissait une Panenka   SCC2  STR 0
  • Deuxième tir de St Rémy et détournait magistralement par Rigat   SCC2  STR 0
  • El Bakkal à son tour trompait le gardien en contre-pied   SCC 3   STR 0
  • Troisième tireur des locaux et arrêt de Rigat   SCC3 STR 0

Le Sporting pouvait éclater sa joie et faire la fête avec ses supporters. Le match aurait été d’une qualité exceptionnelle. Félicitations à Cédric (sa mise en place tactique a été diabolique) et aux joueurs  qui auront tout donné sur ce match. Le contenu aura été royal.

Près d’un mois après sa dernière victoire, l’équipe de Luongo s’est imposée sans coup férir aux portes des demi-finales. Ce succès fait le plus grand bien pour le moral. Le weekend prochain, le SCC recevra la réserve de Martigues pour le compte de la 18e journée.

Saluons aussi la performance de la PHB qui s’est brillamment qualifié pour les ¼ de finale de la coupe Ulysse Fabre en s’imposant 1-0 face à Sorgues (but de Durand). Et aussi la « 3 » à l’extérieur face à Bédarrides sur le score de 2-3.

 

Les autres résultats :

Lubéron Fc - Le Pontet 20-1      

St Didier Us - Pernes Esp…reporté

Val Durance Fa - Provence Rc…4-0

Commentaires

Staff
zé
29 février 2016 10:56

bravo pour ton article Jo...Quel travail !

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 28 février 2016 22:20

Effectivement Jean Pierre c'était un régal, je ne regrette pas mon déplacement !!!

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 28 février 2016 22:17

Superbe résultat !!! Superbe spectacle, une victoire difficile à décrocher mais elle est plus que méritée car la domination courthezonnaise était totale, techniquement, tactiquement et dans l'engagement.Assister à un tel match a été un plaisir énorme, dans mon commentaire de la belle présentation de ce 1/4 de finale par Jo j'avais souhaité que le groupe fasse tout pour préparer le mieux possible le mois de mars qui va être important pour la fin de championnat, ils ont vraiment réussi au delà de ce que je souhaitais.Répéter un tel match et la fin de saison pourrait être belle, un maintien assuré le + tôt possible et pourquoi ne pas retourner à St Rémy pour une 2eme finale consécutive? Bon je reviens sur terre pour féliciter les coachs et les joueurs de nos 2 autres équipes séniors c' est un triplé qui fait plaisir. Vive le SCC,ses dirigeants et ses supporters !!!!

Staff
Jean Pierre DELAUNAY
Jean Pierre DELAUNAY 28 février 2016 22:04

Merci JO pour te commentaires, je pense que tu as dû te régaler dans les tribunes. Bravo aux joueurs, et que le mois de mars nous enflamme autant que tes paroles.

août
août
19:00
Camping l'Art de Vivre - Chateauneuf du Pape

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 21 Dirigeants
  • 20 Entraîneurs
  • 44 Joueurs
  • 61 Supporters