La Gazette de la DHR : Epopée 1969-70

31 mai 2015 - 23:10

Courthézon au 3ème tour de coupe Rhône Duranc

                       

 AlainPradella     Dr Fayette (Président)      Bernard Pouzet   Gérard Métay

Article paru le 28 septembre 1969

Coupe Rhône Durance : tirage au sort des matches du deuxième tour (12/10/69)Mondragon-Courthézon.

Les matches sont prévus à 14h45 sur le terrain du club nommé en premier. En cas de match nul après prolongation le club de série inférieure ou le club visiteur en cas d’égalité de série sera qualifié

---------------------------------------------------------------

Au second tour de la coupe Rhône Durance Mondragon-Courthézon en vedette.

Mondragon, peu probant lors des deux premiers engagements de promo de district, vient de réaliser l’exploit de la troisième journée en battant Montmirail….qui avait précédemment vaincu Courthézon. Cependant comme ce dernier a renoué avec la victoire, nous lui faisons confiance.

----------------------------------------------------------------

Le dimanche sportif sous le signe de la coupe.

A Mondragon, la tâche du « onze » premier sera plus délicate, d’abord parce que les locaux, récents vainqueurs de Montmirail, joueront devant leur public, ensuite parce que l’absence du tandem Balazuc-Berbiguier au centre du terrain pose des problèmes à l’entraineur Mannechez, qui alignera la formation suivante : Tissot, Recordier, Amoin, Léo, Marchetti, Roure, Mannechez, Marcel, Laporte, Juif, Perez, Métay.

---------------------------------------------------------------

COURTHEZON….10

MONDRAGON…..3

Bon terrain, moyenne chambrée. Bon arbitrage de referee. Mi-temps 5-1

Buts : Pour Courthézon : Perez (4) Marcel (3) Laporte (2) Juif (1) ; Pour Mondragon : Gatine (2) Deldie (1)

 Les joueurs de Courthézon ont réussi à Mondragon un des plus beaux scores de la journée. A la décharge des locaux, la blessure, au cours de la seconde mi-temps, du gardien titulaire Marchand, lequel fut remplacé par Jean-Pierre Mazelier, et Mondragon dut terminer à dix, le douzième homme étant déjà rentré. Désemparés par le départ ultra rapide de leurs adversaires qui inscrivirent trois buts dans le premier quart d’heure, les locaux, malgré une bonne volonté  évidente, ne purent jamais refaire leur retard bien au contraire, se découvrant en défense, ils encaissèrent deux nouveaux buts dans les 45 premières minutes, ne pouvant pour leur part en rendre qu’un seul. Cinq à un à l’issue de la première mi-temps, la cause était entendue, d’autant que les visiteurs, parfaitement décontractés par leur avantage, monopolisaient le ballon. La blessure du gardien n’arrangea pas les choses, si Bien que Courthézon inscrivit encore 5 buts pour deux seulement aux locaux.

----------------------------------------------------------

Coupe Rhône Durance : Performances de Courthézon

D’un autre ordre est la performance de SC Courthézon : 10 buts à Mondragon pour la première, 10 buts à Valseille pour la réserve. A marquer d’une pierre blanche, (pareil doublé en matches officiels) est chose rare. Les Mondragonnais sont bien perméables cette saison. On attendait mieux de leur part après un récent sursaut (contre Montmirail).

----------------------------------------------------------

Mardi 11 novembre 1969 : 3ème tour de la coupe Rhône Durance Courthézon-Tulette en match vedette.

Les exigences d’un calendrier fortement perturbé par les intempéries obligent la commission districale des coupes à utiliser tous les jours fériés…et forcera peut être la commission des championnats à faire jouer certains matches en retard pour Noël et jour de l’An. Donc pas de trêve …pour l’armistice, ce mardi 11 novembre à 14h15 au titre de la coupe Rhône Durance, se dérouleront les 13 confrontations dont Courthézon-Tulette.

-------------------------------------------------------------

Article paru le Jeudi 14 novembre 1969

Entre Tulette et Beaumes : Le Sporting trouvera-t ’il la solution à sa baisse de régime ?

 La défaite face à Tulette (0-2) est certes moins honorable que celle subie à Bollène. Et même si nous tenons compte de la malchance surtout sur les deux shoots sur la barre de Perez et Bala, le 2-0 de dimanche ne peut pas s’expliquer aussi simplement. Indépendamment d’un nouveau pénalty raté, il y a dans notre onze premier une faille qu’il convient de colmater au plus vite. Pour nous, il nous semble qu’un manque de combativité de certains est une partie de ce qui ne va pas. Il ne faut quand même pas oubliez que Mannechez a été dimanche et de loin le plus actif de l’équipe. Cela ne prêche pas tellement en faveur de joueurs qui devraient à son image, montrer plus de hargne. C’est quand ça ne tourne pas rond qu’il faut se battre. C’est quand les choses ne réussissent pas qu’il faut recommencer toujours. Inutile pour cette partie de faire des personnalités. Mettons cette contre-performance sur le compte de la fatigue. Dimanche Beaumes-de-Venise viendra à Val’Seille. Peut-être saurons-nous si notre onze fanion s’est mis en hibernation ou si nous avons vécu un simple passage à vide que nous demandons qu’à oublier, que le muscat de Beaumes ne soit pas amer.

         

 Mazot       Fayette       Derenfchatel                                   Les  supportrices du SCC

 Vice      président                        ?                Mme Campana   Mme Balazuc  Mme Vanderm 

 président                                                                              

                                                       

                                                                  Juif Yves

La Gazette de la DHR vous a été présentée par « VALERO» l’un des partenaires du Sporting Club de Courthézon.

                                                           

Commentaires

jacques Augey 1 juin 2015 18:21

j'étais secrétaire de 68 à 79 mais je suis resté 33 ans au sporting comme dirigeant

Staff
zé
1 juin 2015 18:08

Génial - quel travail jo !!

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 1 juin 2015 12:20

Cure de jouvence pour moi !!!! 12eme homme à Mondragon alors que la saison précédente je jouais avec Mondragon , je ne me rappelais pas de cette rencontre de coupe et je pense que c'était tout au début du droit à avoir un remplaçant sur le banc.Dans cette équipe des cadres comme"Léo" et Amoin deux fidèles supporters, un des meilleurs joueurs que Courthézon ait connu , Marchetti dit " Mimile" qui aurait pu aller à Nimes, un joueur un peu fantasque mais bourré de talent, Marcel.Bravo Jo pour ce travail de collecte et merci aux familles Storck / Marchetti pour la mise à disposition de ces archives de journaux.

Staff
Jérome Metay
Jérome Metay 1 juin 2015 06:36

C'est génial Jo !!!

août
août
19:00
Camping l'Art de Vivre - Chateauneuf du Pape

Les membres déjà inscrits sur le site de votre club :

  • 1 Président
  • 21 Dirigeants
  • 20 Entraîneurs
  • 44 Joueurs
  • 61 Supporters