1 272 791 visites 9 visiteurs

Les Résultats de la DHR : Un succès bon pour le moral Courthézonnais...

4 janvier 2015 - 19:31

Enfin une prestation convaincante et un match plein pour les hommes de Luongo, l’année 2015 démarre très fort. Mené 2-0 au bout de 20 minutes, les vauclusiens ont eu le mérite de ne jamais rien lâcher. Le SCC a déjoué tous les pronostics en s’imposant 4-2 contre une bonne formation marseillaise jusqu’à là invaincue.

 Dés l’entame du match, c’était les Rovenains qui se montraient dangereux, 35ième  seconde de jeu, sur un coup franc tiré coté droit, le ballon était repris de la tête fleurant le poteau gauche de Rigat. Le vent aidant, les visiteurs étaient à la manœuvre et étaient à deux doigts de l’ouverture du score sans une parade de Rigat qui détourna le ballon sur sa transversale. Au fil des minutes, le SCC sortait la tête de l’eau et commençait à imposer son jeu, Jabir (9ième) et Gueye (11ième) inquiétaient sérieusement le bloc défensif Rovenain. Mais en trois minutes, les jaunes et noirs  encaissaient 2 buts (16ième et 19ième) et à chaque fois sur des longs ballons, les attaquants adverses prenaient le meilleur sur une défense aux abois. En encaissant rapidement les 2 buts, le Sporting s’attendait au pire face à une solide formation du Rove mais les protégés de Miloudi savaient être patients. Il n’y avait pas de quoi déstabiliser cette équipe qui revenait vite au score à la suite d’un centre de Phalphong repris instantanément au 18 m par Fumat (20ième) relançant les siens. Dans la tribune, bien bondée, les supporters commençaient à y croire. Mi-temps 1-2 et pourtant sans les deux arrêts de grande classe de Rigat des grands jours (41ième et 42ième) le match aurait été scellé.  Au changement de côté, dés la première minute les Courthézonnais revenaient à hauteur grâce à ce diable de Fumat qui sur un corner tiré par le petit dernier Carl Cheraga, reprenait le ballon ne laissant aucune chance au portier Rovenain. Portée par des supporters surexcités et le mistral avec nous, le SCC prenait l’ascendant dans l’entrejeu. Courthézon avait du cœur d’effacer sa bévue d’Antibes et s’y employait avec force et abnégation. La délivrance viendra à la 63ième lorsque sur le tir de Laaroussi, le gardien relâchait le ballon dans les pieds du petit jeune «Jabir» qui n’avait plus qu’à le pousser au fond des filets. Ce petit bonhomme de 19 ans venait de faire basculer la rencontre. Avec brio, le Sporting s’envolait alors définitivement et scellait sa victoire grâce à un but plein d’opportunisme d’El Bakkal à la 78ième , son cinquième personnel.

 Il fallait absolument réagir après deux revers consécutifs (Consolât et Antibes), mais le sporting a prouvé qu’il était toujours aussi difficile à manœuvrer chez elle. Prochain rendez-vous dimanche prochain à Toulon face à Gardia club avec ses supporters.

 En ce dimanche 04 janvier 2015, le classement se met à jour ; Cannes (3ième) s’est imposé dans la douleur face à la lanterne rouge Sisteron sur le score de 1-0. Même score pour St Rémy qui s’impose face à Antibes (11ième). Quant au Sporting, il est classé à la 9ième place et un match en moins qui sera joué le 1er février 2015 face à Cannes.

Commentaires

gilles Fournel 5 janvier 2015 23:46

Victoire grâce à un groupe exemplaire et travailleur

jacques Augey 5 janvier 2015 23:00

je suis très content que le sporting est gagné mais l'organisation à mis une mi temps pour se mettre en place il manque toujours un avant centre mais encore 15 jours ou 3 semaines abous devrait revenir .allez les petits le 11 je serait avec les supporters.

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 4 janvier 2015 21:42

Bravo au groupe, superbe réaction Je suis passé par tous les états dans la tribune.

SCC LEAK 4 janvier 2015 20:04

Il manque le meilleur joueur couthézonnais du jour: c'est sans doute Alexandre Fuentes qui mérite la nomination d'aujourd'hui.

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

INFORMATIONS LICENCES SCC