1 313 976 visites 9 visiteurs

U17 excellence, un bon départ...

8 octobre 2014 - 10:42

Résumé des 3 journées de championnat pour la catégorie U17

Après un gros mois d'août ou les séances se sont enchainées, la préparation de début de saison touchait à sa fin le dimanche 21 septembre pour l'ouverture de ce championnat excellence.


Un groupe de 14 joueurs ayant suivis la préparation depuis le début de manière assidue s'est dégagé tout naturellement parmi un effectif de 22 joueurs. 14 joueurs prêts physiquement et ayant assimilés un bon nombre de points tactiques mis en place durant ce mois de préparation. Les matchs amicaux ayant également permis de mettre en place une toute nouvelle équipe pour cette nouvelle saison 2014-2015

ARC Cavaillon - SCC

L'ouverture du championnat se passait donc à l'extèrieur en terre cavaillonnaise. Une équipe de Cavaillon habituée de ce championnat excellence un point fort pour notre adversaire. Pourtant ce sont bien les courthézonnais, nouveaux promus qui installaient leur jeu, exercaient un pressing important étouffant litérallement l'adversaire qui pliait une première fois aux alentours de la 20eme minute. 

Comme un message lancé aux futurs adversaires, c'est le capitaine courthézonnais, Yanis Messelka qui ouvrait le score, donnant l'exemple et montrant le chemin à ses coéquipiers. Puis les jaunes et noirs enfoncaient le clou quelques minutes plus tard avec un pénalty transformé par l'attaquant Nans Grimaud nouveau joueur du club. C'est à ce moment la que Cavaillon cédait laissant de nombreux espaces pour le SCC qui savait en profiter. Les buts s'enchainaient, Nathanael Maunier, Orlando Schaerlinger,Johan Lafont et Lokman Mquadmi qui s'offrait un premier doublé... La rencontre se terminait sur une victoire sévère mais mérité de 7à0. Des principes de jeu respectés face à une équipe cavaillonnaise qui n'a pu lutter que 20 minutes. Une bonne entrée en matière dans ce championnat, des points et de la confiance engrangée.

SCC - AS Camaret

La deuxième rencontre se déroulait à domicile face aux voisins camaretois. Une équipe de Camaret également promue en excellence cette saison et n'ayant pas jouée la semaine précédente (exempt). Une équipe de Camaret dont la saison passée un fonctionnement légal mais anti-sportif de leur part laissait un gout amer dans la gorge des "anciens" du groupe encore présent cette année, des "anciens" montés en U19 mais présent en tribune pour accueillir de manière très respectueuse nos adversaires. Aucun incident n'a été à déplorer, aucune insultes n'a été jeté depuis la tribune. Juste quelques réflexions dont il fallait s'y attendre qui n'a visiblement pas été apprécié par le coach camarétois qui pensait sans doute que nous lui déroulerions le tapis rouge.....!!! Bref, revenons sur la partie qui nous intéresse, le côté sportif. 

Le match démarrait sur le même rythme que la semaine précédente. Une équipe jaune et noire en place tactiquement qui placait rapidement quelques attaques interessantes sans parvenir à trouver le chemin des filets. Ce n'était qu'une question de temps puisqu'une fois encore, le pressing haut effectué et le rythme imposé par le scc voyait l'équipe de Camaret craquer physiquement dès la 20eme minute. Un ballon parfaitement lancé dans le déséquilibre voyait l'intenable Orlando Schaerlinger prendre de vitesse le rideau défensif. C'est en pénétrant dans la surface que le défenseur en retard venait provoquer un pénalty indiscutable, transformé par Nans grimaud qui nous gratifiait d'une célébration inédite !!! 10 minutes plus tard, c'est orlando encore lui qui faisait perdre la tête à la défense adverse. Encore fauché de manière irrégulière, cette fois-ci c'est lui-même qui se chargeait d'aggraver le score sur pénalty à 2-0

Juste avant la pause, Maxime Sabbatini inscrivait le 3ème but pour son premier match en excellence (suspendu lors de la première journée). Les courthézonnais rentraient aux vestiaires avec une avance confortables de 3 buts et une confiance gonflée à bloc. Il n'étaient pas question pour eux de se reposer sur cette avance mais bien de lancer un message fort à leurs adversaires. A la reprise on aurat pu s'attendre à une réaction de l'adversaire mais s'était sans compter sur une équipe du SCC en place tactiquement, performante physiquement, et ce joueur, incontestablement homme du match sur cette journée, Orlando qui se voyait récompensé d'un magnifique but après avoir déséquilibrer tout le bloc adverse.

A 4-0, l'équipe courthézonnaise se relachait un peu et encaissait un but sur coup franc, très bien tiré par le jeune kévin Freitas qui trompait le portier jaune et noir.

L'équipe se remobilisa immédiatement, sans doute par fierté, permettant à Nans Grimaud et Maxime Saint Georges d'aggravait le score et de terminer la rencontre sur une deuxième victoire consécutive 6-1

2ème but contre AS Camaret (Orlando sur pénalty)

AC Avignon - SCC

Ce week-end, Courthézon se déplaçait sur le terrain avignonais. La plus grosse rencontre de ce début de saison, et un bon moyen de pouvoir voir où nous en sommes. Un bon test, un match présentant un engagement physique important, des joueurs d'Avignon évoluant sur leur terrain synthétique, avec d'énormes qualités techniques. Une mise en place tactique intéressante qui voyait le début de la rencontre compliquée pour nos joueurs. Il aura fallu une remobilisation de l'équipe soutenue par un public courthézonnais venu en nombre dans les tribunes, la présence du coach général Cédric Luongo présent au bord du stade qui ne laissait pas indifférent les jeunes joueurs du SCC, et une volonté d'appliquer les consignes travaillées depuis le début de saison. Alors certes tout n'était pas parfait, mais dans l'ensemble les joueurs ont tout fait pour parvenir à poser des difficultés aux avignonais. Encore une fois, le pressing exercé haut et de mainère agressive voyait l'équipe de l'ACA plier à la 27ème minute et l'ouverture du score par le capitaine Maxime Sabbatini (Yanis Messellka blessé pour cette rencontre), qui une fois de plus assumait le brassard montrant la voie à ses partenaires.

3 minutes plus tard, sur une succession de passes une touche de balle et un jeu en triangle entre Johan Lafont, Nans Grimaud et Nathanaël Maunier, voyait le score s'aggraver. En effet cette succession technique parfaitement reussie se voyait aboutir à un pur bijou d'ouverture dans la profondeur de Nathanaël pour Nans Grimaud qui venait battre le gardien avancé hors de ses buts et impuissant sur ce petit ballon ras du sol.

La mi-temps était donc sifflée sur le score de 2-0. Un recadrage sur les points à améliorer et de nombreux points positifs qu'il fallait continuer à mettre en place ont été communiqués par le coach Nicolas Bracci et Le coach général du SCC Cédric Luongo venu dans les vestiaires pour encourager soutenir et faire part de son analyse sur cette première période.

La 2ème mi-temps redémarrait tambour battant et on voyait bien que le coach avignonais avait remanié sa formation. Les joueurs de l'ACA se montrait dangereux à plusieurs reprises mais c'était sans compter sur la ligne défensive très performante alliant Morgan Ponson, Mounji et Yoan Petit qui était intraitable et très efficace.

Pourtant à l'heure de jeu sur une erreur collective, le joueur avignonais parvenait à réduire la marque sur une frappe pleine lucarne. 2-1 et Avignon retrouvait de l'espoir. Courthézon paniquait et se désorganisait complètement. Certains joueurs tombés dans la provocation de joueurs adverses agressifs et expérimentés pour exercer une "pression verbale" sur nos joueurs. C'est tout bêtement que quelques minutes plus tard Johan Lafont recevait un carton blanc pour des mots inutiles, laissant son équipe déjà mal en point, encore plus dans la difficulté. Un remaniement tactique pour tenter de rééquilibre le bloc n'empéchait pas Avignon de profiter de cette supériorité numérique pour égaliser à la 68ème minute. A partir de là les joueurs auraient pu craquer mentalement mais c'est aussi une force de ce groupe de ne pas lâcher et de compenser une désorganisation par une envie de victoire.

Courthézon ne reculait pas, reprenait les choses en main, et à plusieurs reprises aurait pu reprendre l'avantage par un face à face manqué d'Orlando et une magnifique reprise de Wallid Machaoui détournée par le gardien de l'ACA. Il aura fallu attendre la 85ème minute et l'ouverture pour Nans Grimaud parti à toute allure pour venir éliminer le gardien avignonais d'un crochet et d'un enchaînement frappe venant cloturer le match par une troisième victoire consécutive 3-2. 

Ce début de championnat pour la catégorie U17 démarre donc de manière parfaite, 3 matchs 3 victoires, même si le résultat n'est pas un objectif en soi. Les coachs s'efforcent de faire progresser le groupe et de leur inculquer des principes tactiques et techniques. Forcément que lorsque ces principes sont respectés de la part des joueurs, le résultat n'est jamais très loin, c'est d'ailleurs ce que reflète ce début de saison, mais un point positif est tout de même à relever.

Le coach Nicolas Bracci explique "Nous faisons encore énormément d'erreur dans le placement, les déplacements, les choix mais sur un match de 90 minutes pour le moment nous arrivons à imposer notre jeu et le faire subir à notre adversaire. C'est en cela un point positif car au vue du potentiel de ce groupe, je sais qu'en travaillant comme nous le faisons depuis le début de saison, nous allons gommer petit à petit ces erreurs et nous renforcer encore et encore. Et alors là, il faudra compter sur nous dans ce championnat et nous allons en surprendre plus d'un, même si la montée n'est pas un objectif en soi. Nous enchaînons les matchs sans se poser de questions, maintenant il est sur que si au mois d'avril nous sommes encore devant alors on se posera d'autres questions. Avec Yohan Del Rio nous sommes des compétiteurs et nous aimons la victoire c'est sur mais nous voulons surtout faire prendre à l'équipe, à la catégorie U17, et au club une autre dimension sur le plan de la formation. Nous avons effectué un recrutement autour de joueurs 1ère année. Nous allons essayer de les former du mieux possible, de réaliser la meilleure saison possible et la saison prochaine nous aurons peut-être alors un autre discours..... Je tiens donc à rassurer nos supporters qui nous voient champions au bout de 3 journées de championnat. Nous n'avons pas affronté les equipes comme Pernes, Le pontet ou Calavon. Pour info la saison dernière avec 11 points d'avance en février nous avons fini second du championnat, donc on compte sur votre soutien toute l'année et merci de ne pas s'enflammer et de nous laisser travailler".

ON VOUS DONNE RENDEZ-VOUS POUR UN AUTRE GROS MATCH DIMANCHE 10H30 A COURTHEZON CONTRE L'AS SAINT REMY.

ALLEZ LE SCC

Commentaires

NADEGE MAUNIER 9 octobre 2014 07:52

merci de ses quelques lignes qui resume le travail accompli par nos deux coachs rester serieux ne pas s emflamer ne pas prendre la grosse tete et encore et toujours travailler pour que pendant la saisons le resultat de tout s ces efforts soit payant

Staff
GERARD METAY
GERARD METAY 8 octobre 2014 20:35

Félicitations au tandem de responsables de cette belle équipe ,et pour les C R des matchs et surtout pour l' encadrement et la formation de ces jeunes; malgré un peu de lassitude du football j' ai apprécié le spectacle le jour de la rencontre contre Camaret.Alors bonne suite de saison, pas de " "grosse tête " surtout et vive le S C C !!!!

TOURNOI SIXTE SEMI-NOCTURNE

SUIVEZ LE SCC SUR LES RÉSEAUX

                                

LES ENTRAINEMENTS DU MERCREDI

Entrainements du mercredi 1718 site droite.png